bratata
A+ A- A

Mon compte

Recherche simple

Saisissez votre recherche

Aide

Le Chat qui mangeait de la laine et autres enquêtes de Jim, Koko et Yom Yom

Livre
  Livre

Titre(s)Le Chat qui mangeait de la laine et autres enquêtes de Jim, Koko et Yom Yom / Lilian Jackson Braun ; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie-Louise Navarro.

Auteur(s)Braun, Lilian Jackson (1913-2011) (Auteur) ;Navarro, Marie-Louise (Traducteur)

Editeur(s)impr. en Allemagne).

Mention de ProductionParis. 10-18. DL 2018

Collection(s)(Grands détectives).

RésuméEn entrant au Daily Fluxion, Jim Qwilleran n'imaginait pas que sa vie de journaliste serait aussi mouvementée. Ni qu'il lui faudrait endosser mille casquettes - tour à tour chasseur d'artistes, reporter culinaire, responsable décoration... Mais quelle que soit la rubrique, cet ancien chroniqueur ès crimes a surtout le chic pour attirer les ennuis. Qu'il suive un critique d'art féroce et férocement détesté, rencontre un excentrique collectionneur de jades malchanceux ou s'immerge dans le milieu interlope des brocanteurs, à chacun de ses reportages, disparitions et morts subites jonchent sa route. Heureusement, le journaliste à la moustache foisonnante peut compter sur le flair de Koko et Yom Yom, ses deux astucieux chats siamois, pour démêler ces drôles d'affaires, d'un coup de patte de velours... " Lilian Jackson Braun, c'est Agatha Christie qui aurait de l'humour. " Christian Robin, Courrier Français Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie-Louise Navarro.

NotesRéunit : "Le chat qui lisait à l'envers" ; "Le chat qui mangeait de la laine" ; "Le chat qui aimait la brocante".

Publié avec : Le chat qui lisait à l'envers. - Le chat qui mangeait de la laine. - Le chat qui aimait la brocante.

Slide à la main possible dans le tableau
Exemplaires
SupportSectionCoteUtilisationSituationDate retourLocalisationBib. d'origine
LivreAdulteRP BRAprêt normalsorti28/02/2019RomansClayes

Note (0)

0 votant

Note de la notice : 

Vous aussi, vous pouvez donner une note :

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire
Aucun commentaire