bratata
A+ A- A

Mon compte

Recherche simple

Saisissez votre recherche

Aide

Les optimistes meurent en premier

Titre(s)Les optimistes meurent en premier / Susin Nielsen ; traduit de l'anglais (Canada par Valérie Le Plouhinec].

Auteur(s)Nielsen, Susin (1964-...) (Auteur) ;Le Plouhinec, Valérie (Traducteur)

Editeur(s)[Paris] : Hélium, 2017.

RésuméDepuis la tragédie qui a anéanti sa famille, Pétula, seize ans, a développé de nombreuses phobies ; et prétend qu'une prudence et une hygiène extrêmes lui permettront de parer à la moindre Catastrophe. Mais est-ce bien réaliste ?... Au lycée, contrainte et forcée, elle fait partie d'un atelier d'art-thérapie. Les adolescents "à problèmes" qui y assistent se supportent tout juste : Jusqu'à ce que Jacob, "l'homme bionique", fasse son apparition. Appareillé depuis qu'il a perdu son avant-bras, le jeune homme, grand cinéphile, est aussi moqueur qu'attentif aux autres. A ses côtés, Pétula se sent enfin revivre. Mais il se pourrait qu'il cache lui aussi un secret trop lourd à porter...

Notesa partir de 13 ans.

Traduit de : Optimists die first.

Sujet(s)
Un coup de libraires !

Slide à la main possible dans le tableau
Exemplaires
SupportSectionCoteUtilisationSituationDate retourLocalisationBib. d'origine
LivreJeunesseJR NIEprêt normalen rayonRomans adoGeveze

Note (0)

0 votant

Note de la notice : 

Vous aussi, vous pouvez donner une note :

Commentaires (2)

Ajouter un commentaire
un utilisateur anonyme
Le 16/01/2018 à 11:34
Petula a 16 ans. Elle a peur de tout, est persuadée que le pire l'attend derrière sa porte. Contrainte et forcée elle suit au lycée un atelier d'art-thérapie pour évacuer toutes ses phobies. Une bonne énergie se construit dans ce groupe d'adolescents à « problèmes » qui décide d'aider l'un des leurs par leurs propres moyens. J'ai adoré le ton et l'humour sensible, libertaire et libérateur. J'ai aimé ce regard décalé sur nos chers adolescents qui se construisent. Un souffle de légèreté dans ce monde de brut.
un utilisateur anonyme
Le 22/11/2017 à 09:39
Les optimistes meurent en premier est le nouveau roman de Susin Nielsen. Il s'agit d'un roman destiné aux "grands ados", (14-15 ans) qui pose la question de l'identité, l'entraide et la trahison. On retrouve le style fluide et décalé de l'auteur qui aborde avec talent les troubles psychiatriques de l'enfance.